Surf attitude

Le surf en Bretagne en 5 points

Saviez-vous que le kitesurf a commencé à Douarnenez Bayin dans les années 1980. On ne peut donc pas contester l’affirmation des Bretons selon laquelle  la Bretagne est une place de choix pour les sports de glisse ! Le surf est un mode de vie ici (sur et hors des vagues).

1. Top des spots

Avec ses 2 700 km de côtes, la Bretagne offre un large éventail de spots de surf où vous trouverez de superbes vagues par tous les temps. Il y a surtout le long et creux virage  gauche près du promontoire de la Torche, dans le sud du Finistère : le beach break breton. Au pied de la côte sauvage de Quiberon, dans le Morbihan, la houle est souvent puissante, avec de bonnes vagues en hiver pour les surfeurs expérimentés. A Santec, dans le nord du Finistère, la plage de Dossen est un grand favori des windsurfers. Que vous soyez fan de planches courtes ou longues, de kitesurf ou de paddleboard… du nord au sud, il y en a pour tous les goûts.

2. Hébergement sympathique pour les surfeurs

La Bretagne regorge d’hébergements adaptés aux surfeurs, juste à côté de la plage. Le camping La Torche dispose d’une aire de rinçage pour le matériel de surf. Sur la presqu’île de Crozon, le camping La Plage de Goulien propose, en partenariat avec l’école de surf voisine, des cours et la location de planches. A Guilvinec, le gîte “Bigouden Backpacker”, ouvert toute l’année, a été conçu pour les amateurs de sports de plein air, y compris la glisse.

Que vous soyez seul ou entre amis, vous pouvez opter pour un surf lodge ou une auberge de surf. Un bon exemple est CoRide, une auberge gérée sur le modèle d’une éco-communauté, à Saint-Pierre-Quiberon : ce lieu s’est fait un nom dans le monde du surf.

3. Les sites d’après-surf à la mode

Inspirés des concepts stores australiens et californiens, l’ESB Shop & Café à Plouharnel (Morbihan) et Perroz Sea Side à Perros-Guirrec (Côtes-d’Armor) sont des lieux privilégiés pour des après-sessions relaxantes : un bilan des conditions et des équipements autour d’un latte, smoothie ou coupe de fruits, en passant en revue la large gamme de vêtements et les tendances actuelles. Vous y trouverez également des marques de niche (Album, Deus Ex Machina, etc.). Plus tard dans la soirée, il y a de la musique live à Coota à Erdeven (Morbihan) avec son décor de voiles de kitesurf, ou au Café Local à Combrit (Finistère) où tous les surfers se retrouvent.

4. Des marques de vêtements de surf

En Bretagne, la culture du surf est une question de style. La marque finistérienne Hoalen, mot breton signifiant “sel”, propose une gamme d’équipements pour les “joueurs d’eau salée” dès l’âge de 10 ans. Ses lignes décontractées pour hommes et femmes sont conçues dans le style californien “old school”. Les marques Ocean Park et ESB proposent également des collections de sweatshirts, T-shirts, chapeaux et autres accessoires pour elle et lui. Certains de ces produits sont disponibles dans la boutique en ligne, Twenty Nine.

5. Pauses  & immersion totale

Le promontoire de la Pointe de la Torche dans la baie d’Audierne est utilisé pour les campings pour surfeurs (“surf camps”) à la mode, l’un d’eux étant réservé aux filles. Les sports de glisse et le yoga sont au programme.

A découvrir également :
Cyber Threat Intelligence et Security level maintenance, une combinaison efficace contre les cybermenaces

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!