Code Bleu : Que signifient les codes de couleurs des hôpitaux ?

Code Bleu Que signifient les codes de couleurs des hôpitaux

Les centres hospitaliers et autres établissement de santé, utilisent généralement des noms de code pour alerter leur personnel en cas d’urgence ou d’événement précis. Ces différents codes peuvent être communiqués à l’ensemble de l’hôpital au moyen d’un interphone ou directement au personnel au moyen d’appareil de communication tels que les télés avertisseuses. À quoi renvoi ces différents codes ?

Code bleu : le  code d’urgence

Signification du code bleu

Le code bleu est le code d’urgence le plus rependu, il désigne une urgence médicale au sein de l’établissement de santé. Dans la plupart des cas, les professionnels de la santé peuvent s’en servir à partir d’un bouton d’alerte d’urgence ou en composant un numéro de téléphone précis. Ces cas sont récurrents lorsque la vie du patient est en danger.

Dans les formations sanitaires, il existe des équipes qui répondent au code bleu en quelques minutes dès que celui-ci est activé. Ces équipes sont constituées de docteurs, de soignantes, d’un inhalothérapeute, d’un pharmacien. Une fois que l’alerte au code bleu est donnée, une équipe spéciale, composée des différents personnels de ce corps de métier se mobilise pour administrer des soins d’urgence à la personne qui en a immédiatement besoin.

Quelles sont les raisons d’activation du code bleu

Comme vous le savez déjà sans doute, le code bleu ne s’active pas au hasard. Il faut une véritable raison pour le faire. Ceci étant, les hôpitaux ont eux-mêmes établi les raisons qui peuvent justifier l’activation du code bleu. Il s’agit donc de l’arrêt cardiaque (crise cardiaque, arythmie dangereuse), l’arrêt respiratoire, lorsqu’une personne montre des signes d’accident vasculaire cérébral ou qu’elle n’est pas éveillée ou encore lorsqu’elle devient très confuse. En outre, en cas de chute soudaine et sévère de la tension artérielle, le personnel de l’hôpital est aussi autorisé d’activer le code bleu.

code bleu

Les autres codes de couleurs des hôpitaux

Au sein d’une formation hospitalière, il n’y a pas que le code bleu qui alerte le personnel. Il existe une variété de code de couleurs qui jouent un rôle tout aussi important que le code bleu dans un hôpital. On cite ici le code rouge. En général, au sein d’un hôpital, le code rouge renvoi à un incendie ou, au meilleur des cas, à la présence de fumée dans l’hôpital. Un code rouge peut donc être activé si quelqu’un sent de la fumée ou aperçoit des flammes.

Le code noir fait également partie des codes de couleurs d’un hôpital. Il indique le plus souvent une alerte à la bombe. Ce code peut être activé en cas de menace avérée à l’intérieur ou près de l’installation hospitalière. Une telle alerte peut être donnée soit directement par une personne présente à l’hôpital ou alors indirectement par le gouvernement. Contrairement au code bleu qui alerte des personnes particulières, ceux-ci alertent toutes les personnes se trouvant dans les locaux ou près des locaux de l’hôpital.

Il existe plusieurs autres codes que les hôpitaux utilisent pour indiquer des situations d’urgence. En plus de ceux qui ont déjà été présentés, on peut également citer le code rose qui désigne l’enlèvement d’un nourrisson, le code orange qui indique une matière dangereuse, le code violet qui indique un individu violent.

A découvrir également :
Comment perdre les poignées d’amour femme ?

Show Buttons
Hide Buttons