Comment soigner la dyspnée naturellement ?

La dyspnée nécessite une prise en charge médicale, autrement dit, vous devez voir un médecin pour calmer la gêne respiratoire et pour déterminer les causes. En effet, si elle n’est pas si handicapante au quotidien, vous pouvez vous permettre de prendre des ingrédients naturels. Ces derniers peuvent également être efficaces pour soulager l’essoufflement.

La dyspnée n’est pas vraiment une maladie …

On ne peut pas vraiment considérer la dyspnée comme une maladie. C’est plutôt un symptôme subjectif que certains patients peuvent avoir lorsqu’ils déploient d’importants efforts pour respirer. Ils peuvent ressentir une sensation d’inconfort avec une sensation d’oppression dans la poitrine. Chez certains, cet inconfort s’accompagne d’épisodes de toux.

Il ne faut pas confondre la dyspnée aiguë avec la dyspnée « ancienne ». La dyspnée aiguë, elle, est une maladie évolutive tandis que la dyspnée ancienne est une maladie chronique qui prend de l’ampleur avec le temps. Dans tous les cas, il ne faut pas prendre à la légère la dyspnée. Chez certains sujets, les difficultés respiratoires peuvent être sévères et la consultation d’un médecin est fortement recommandée. On peut tout de même évoquer certains traitements naturels pour soulager les symptômes ou pour le soigner.

Les oignons

Dans l’oignon, on retrouve de la quercétine. C’est un antioxydant considéré comme un antihistaminique naturel qui présente de nombreux avantages respiratoires. L’oignon a également des propriétés anti-inflammatoires et immuno- modulatrices qui vont booster les traitements que vous prenez pour atténuer l’essoufflement.

Pour soigner naturellement la dyspnée, râpez un demi-oignon et mélangez-le à du miel. Prenez cette préparation une fois par jour. La nuit, vous pouvez également laisser un oignon coupé en deux sur votre table de nuit. Il va soulager efficacement vos voies respiratoires.

Le curcuma

Ce rhizome indien est très utilisé en cuisine en tant qu’épice pour relever les préparations. Dans la médecine ayurvédique, le curcuma est plus apprécié de par ses propriétés inflammatoires. Il est un excellent allié dans le soulagement de l’essoufflement. Son efficacité pour calmer les symptômes de la dyspnée a d’ailleurs été prouvée par de nombreuses études.

Pour profiter de ces bienfaits du curcuma et surtout pour traiter naturellement la dyspnée, il faut le préparer en tisane. Vous pourrez prendre cette boisson la nuit avant de vous coucher. Il est également possible d’intégrer le curcuma à vos préparations culinaires.

L’ananas

Oui, c’est quand même étonnant de voir l’ananas dans cette liste d’ingrédients permettant de soigner naturellement la dyspnée. Dans ce fruit comme dans sa tige, on retrouve de la bromélaïne. C’est un enzyme qui confère à ce fruit sa saveur et sa fraîcheur, mais surtout ses propriétés anti-inflammatoires et son action mucolytique. Ce sont ces derniers qui vont soulager les voies respiratoires.

Dans ce sens, il serait donc judicieux d’intégrer au maximum l’ananas dans son alimentation pour soulager les symptômes de la dyspnée. Vous pouvez le prendre en nature, en salade de fruits ou encore en smoothie.

Les graines d’Ajowan

L’ajowan n’est pas une plante très commune en Europe, mais pourtant, elle est très connue en Asie Centrale de par son potentiel thérapeutique. Ses graines ont des propriétés antifongiques, antispasmodiques, antibactériennes, antalgiques et anti-inflammatoires. Elles peuvent donc agir pour traiter les pathologies infectieuses du système respiratoire.

Dans le cadre du traitement de la dyspnée, vous pouvez donc vous autoriser ces graines d’ajowan. Pour qu’elles puissent libérer optimalement leur mucus, il faut les mettre dans un grand verre d’eau tiède. Consommez cette préparation le soir avant d’aller vous coucher.

L’huile d’eucalyptus

Là, il n’est pas question d’ingérer l’huile essentielle d’eucalyptus. Il faut l’utiliser par diffusion de vapeur ou par inhalation. Ce mode d’utilisation permettra la décongestion des voies respiratoires et surtout le soulagement de la dyspnée de par son arôme revigorant et vif.

Pour en profiter, mettez une dizaine de gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus dans un grand bol d’eau bouillante. Couvrez-vous la tête et inspirez la vapeur qui s’en dégage. Ceci va aussi vous relaxer.

A voir aussi :
Pourquoi ma main me fait-elle mal lors d’une crise cardiaque ?