Comment nettoyer un œil infecté ?

Qu’ est-ce que la conjonctivite ?

La conjonctivite est une inflammation fréquente de l’œil et plus particulièrement de la conjonctive. La conjonctive est que la membrane muqueuse mince, semi-transparente, recouvrant à l’intérieur la surface postérieure des paupières et la surface antérieure de la sclérotique, la partie blanche du globe oculaire.

Cas Conjonctivite que nous avons lorsque les petits vaisseaux sanguins de conjonctive commencent à se développer, leur flux sanguin augmente, irrité une certaine inflammation.

A lire en complément : Quels sont les types de mutuelles ?

Causes qui peuvent provoquer une conjonctivite

Beaucoup causes sont dues à la conjonctivite.

    • Infections : Le microbe du staphylocoque ou du streptocoque peut provoquer des rougeurs dans l’œil et être accompagné par la sécrétion de certains une quantité importante de pus ; Si cette quantité de pus est alarmante grande, il peut y avoir une infection aiguë. Dans un tel cas utile serait de visiter immédiatement un ophtalmologiste. N’oubliez pas que les infections bactériennes peut devenir chronique et causer des croûtes légères perceptibles pendant l’éveil du matin sur les cils
    •  à partir de virus : Pas quelques-uns sont les virus qui causent rougie les yeux. La conjonctivite virale provoque principalement une décharge aqueuse et dure généralement de une à deux semaines.

La conjonctivite infectieuse ou par des bactéries ou par des virus peuvent être Il n’est donc pas approprié d’utiliser le effets personnels du patient. Et bien sûr, nous n’oublions pas de se laver les mains autant de fois qu’ils ont besoin d’entrer en contact avec les yeux de la victime.

A voir aussi : Comment nettoyer son foie naturellement ?

Quels sont les types de conjonctivite ?

Proportionnellement avec la durée de l’inflammation distinguer conjonctivite chronique et aiguë. La conjonctivite chronique peut dernière et plus de 3 semaines.

    • conjonctivite microbienne est la forme la plus courante de la conjonctivite,
    • microbienne aiguë simple : Staphylococcus, streptocoque, disparaît ou seul dans les 10 à 15 jours à condition que les sécrétions soient prises en charge, ou avec l’utilisation de certains antibiotiques de gouttes oculaires. Dans la plupart des cas, les deux yeux sont affectés, mais peut-être pas en même temps.
    • gonocoque aiguë, due au gonocoque, est considérée comme une inflammation très grave, l’infection provient du contact avec des sécrétions d’urétrite gonococcique. Besoins traitement antibiotique local et systémique direct, sinon la cornée peut être affectée
    • conjonctivite virale , kératoconjonctivite épidémique, ainsi que l’attaque conjonctivale, la cornée est également affectée, conjonctivite, conjonctivite hémorragique aiguë. Il est dû à des virus et parce que les sécrétions oculaires sont très infectieuses pendant au moins 15 jours, le patient doit être très prudent au sujet du contact de ses mains avec ses yeux. Après une semaine après l’apparition des symptômes n’est pas peu susceptible d’attaquer et la cornée. Vous aurez besoin d’un traitement avec des collyres cortisone et un traitement antibiotique pour prévenir votre ophtalmologiste d’infections contagieuses. médicament réduit la réaction inflammatoire, mais la maladie suit son cours normal
    • conjonctivite allergique , une forme « inoffensive » de conjonctivite qui se produit très souvent au printemps, favorisé dans les climats chauds, et est due au contact avec des allergènes tels que le pollen et les plantes, c’est pourquoi il est également connu comme conjonctivite saisonnière ou printanière. Les groupes vulnérables sont les enfants et les jeunes jusqu’à 20 ans et ceux qui ont des antécédents d’allergies. L’insulte est bilatérale et il y a eu de fréquentes rechutes. La cornée peut également être affectée. Le traitement est suivi avec l’utilisation topique de la cortisone en combinaison pour éviter l’infection, les antibiotiques
    • des gouttes oculaires. contact, ce qui explique pourquoi le premier mouvement sera d’enlever l’agent pathogène pendant une période de temps considérable. En plus des porteurs de lentilles, il se manifeste chez les personnes avec une prothèse artificielle. Les papilles conjonctivites géantes sont également observées dans auto-immune, syndrome de Stevens Johnson ou dans des causes toxiques. Un traitement avec des gouttes oculaires légères de cortisone est nécessaire et la réformation de la victime dans l’utilisation et le nettoyage des lentilles de contact ou même dans le test d’autres types
    • trachome, une forme de conjonctivite présente dans les pays où les conditions d’hygiène sont mauvaises, se manifeste en contact avec les mains infectées ou en partageant une serviette et a été considéré comme une cause de cécité. Le traitement comprend principalement une bonne hygiène personnelle et un
    • traitement antibiotique.Conjonctivite d’incarcérés, concerne les âges de plus de 18-40 ans. Il est transmis par contact du col de l’utérus affecté de la femme ou de l’urètre masculin. Peut-être l’une des piscines pas bien chlorées. Il est traité avec
    • Il se produit chez les nouveau-nés, peut être enracinée dans le virus de l’herpès simplex, chlamydia, gonocoque, et le type de conjonctivite est transmis par la mère à son bébé. Il a besoin d’un traitement immédiat pour éviter la perte de vision ;
    • conjonctivite sèche ; il a à voir avec le manque d’eau des larmes et est clairement lié à l’état de la sécheresse oculaire ;
    • conjonctivite toxique : éclaboussures d’irritation chimique ou objet étranger dansoeil, est également associé à la conjonctivite.

Quels sont les symptômes de la conjonctivite ?

  • Vasodilatation, rougeur intense des yeux
  • gonflement des yeux
  • inflammation de la conjonctive
  • désir de frottement fréquent des yeux en raison de démangeaisons,
  • sensation de brûlure
  • inconfort
  • sensation d’un corps étranger dans les yeux
  • vision floue.
  • Selon la forme de la
  • conjonctivite
  • , une décharge plus clairsemée ou visqueuse ou mucopurulente apparaît dans l’œil avec
  • même la création d’une croûte pendant la nuit de sommeil, ce qui provoque le collage des paupières ;

Dans la conjonctivite virale principalement, nous pouvons identifier et symptômes d’un rhume simple, avec un nez qui coule du nez, avec des inflammations voies respiratoires sous la forme de, par exemple, pharyngite.

Prévention de la conjonctivite

Certaines formes de conjonctivite, comme nous l’avons déjà dit, se propagent et très directement et extrêmement rapide.

Qu’ est-ce Alors pouvez-vous faire pour les empêcher de se propager ?

    • Lavez-vous les mains aussi souvent que possible.

La conjonctivite est également transportée par les mains sales.

  • Essayez d’en faire une habitude de ne pas toucher vos mains directement à vos yeux.
  • Utilisez une taie d’oreiller différente tous les soirs.
  • Évitez d’utiliser des serviettes, des taies d’oreiller, des mouchoirs, mais même des verres ou des couverts ensemble.
  • Ne pas utiliser emprunté
  • Disposer des cosmétiques pour les yeux que vous avez déjà fait un usage spécial du mascara.

Vous souffrez peut-être de la kératite !

Les yeux peuvent être particulièrement douloureux, il est alors judicieux de contacter un professionnel de la santé dès l’apparition des premiers symptômes. Nous avons évoqué plusieurs situations qui peuvent avoir un lien avec un œil infecté, mais ne négligez pas cette inflammation de la cornée. Les conséquences de la kératite ne sont pas à mettre de côté, car les lésions sont souvent très graves pour la vision, surtout si les traitements ne sont pas envisagés à temps.

  • Cette kératite se développe à cause d’une infection bactérienne et elle touche souvent les personnes qui utilisent des lentilles de contact.
  • Il est important de rappeler que l’usage de ces accessoires de vue demande la plus grande précaution, notamment au niveau du nettoyage.
  • Les lentilles doivent être plongées dans une solution spéciale et il faut impérativement désinfecter les mains.
  • Des corps étrangers se développent sinon et cela se traduit par une kératite.

D’autres causes peuvent être à l’origine de cette situation comme une égratignure, un traumatisme physique… Parmi les symptômes, il y a la baisse de l’acuité visuelle, la douleur intense et le larmoiement, la sensation de gêne face à la lumière…

Comment traiter la kératite au plus vite ?

Si vous pensez que vous êtes touché par ce problème de santé, contactez immédiatement votre médecin traitant ou votre ophtalmologue. Il pourra vous prescrire un traitement afin de lutter contre cette infection oculaire. Cette dernière dont les conséquences peuvent être graves ne doit pas être mise de côté. Il faut souvent utiliser des antiviraux locaux, des pommades ou encore des collyres, le choix dépend essentiellement de la situation.

Si vous avez une sécheresse oculaire, le professionnel peut vous prescrire des agents mouillants comme des larmes artificielles. Ces dernières sont à utiliser plusieurs fois au cours de la journée pour retrouver un certain confort.