Résistances : guide d’achat.

Une résistance est un composant passif bipolaire très souvent utilisé en électrotechnique. Dans tout circuit électronique. Avec son aide, il est possible d’ajuster dans un circuit le rapport de la tension appliquée à l’intensité du courant. La résistance électrique est mesurée en Ω (Ohm) et, le plus souvent, abrégée par la lettre majuscule R. La résistance est mesurée en ohms, qui sont symbolisés par la lettre grecque oméga (Ω). Les Ohms portent le nom de Georg Simon Ohm (1784-1854), un physicien allemand qui a étudié la relation entre la tension, le courant et la résistance. On lui attribue la formulation de la loi d’Ohm.

Les types de résistances

En fonction de leur valeur et de leurs caractéristiques, on peut regrouper les résistances en trois grands groupes.

A voir aussi : Comment calibrer un tensiomètre ?

Merci de cliquer sur : https://www.tme.eu/fr/katalog/resistances_100299/ afin de la retrouver le modèle de résistance que vous cherchiez.

  • Résistances linéaires fixes

Ce sont les résistances les plus utilisées. Sa valeur nominale ne présente aucun changement et est généralement prédéterminée par le fabricant lui-même. Nous pouvons trouver des résistances linéaires fixes de différents matériaux tels que : carbone, métallique, aggloméré, bobiné, feuilleté, etc.

A lire aussi : Les qualités d’une bonne entreprise de terrassement

  • Résistances variables

Ce type de résistance, comme son nom l’indique, peut varier sa valeur, mais c’est le fabricant qui établit les plages de valeurs et ils travailleront toujours à l’intérieur de celle-ci. Ces composants ont une structure à trois bornes et un curseur mobile qui est chargé d’élever ou d’abaisser la résistance électrique à tout moment. On distingue trois types différents : les potentiomètres, les rhéostats et les trimmers.

  • Non linéaire ou spécial

Les résistances non linéaires ont des valeurs variables, mais celles-ci ne se produisent pas de manière linéaire. La variation de ce type de résistance est influencée par d’autres éléments extérieurs appelés aussi stimulations comme la température, la lumière ou d’autres champs magnétiques. Les résistances non linéaires peuvent être considérées comme des capteurs.

Comme résistance non linéaire :

Thermistances (résistances dépendant de la température) sont définies par le fait que la valeur de la résistance dépend de la température. Deux comportements de température différents doivent être distingués qui se comportent exactement dans une image miroir l’un de l’autre. Ce sont d’une part les conducteurs chauds et d’autre part les conducteurs froids. La dépendance à la température des thermistances peut être reconnue dans les fiches techniques au moyen de formules, de lignes caractéristiques ou de tableaux. De plus, avant d’acheter la thermistance, vous devez être clair sur le milieu (par exemple, le vide, l’air en circulation, le liquide, etc.) que vous souhaitez utiliser le composant. Le choix du média modifie la valeur de conduction thermique de la thermistance.

Comme avantage des thermistances :

  • Pas cher
  • Possibilité de très petits modèles
  • Large gamme de notations
  • Forte dépendance à la température de la valeur de résistance
  • Capteurs de température

Afin de vous faciliter les achats en ce qui concerne les composants électriques de hautes qualités, n’hésitez pas à faire un tour sur tme.eu qui regorge plus de 500 000 produits