Ce qu’il faut savoir sur la crypto Shiba Inu

Ce qu’il faut savoir sur la crypto Shiba Inu

La crypto Shiba Inu fait partie des monnaies électroniques qui ont le vent en poupe. De son nom emprunté à une race de chien japonais, cette crypto est l’une des plus cotées avec une montée fulgurante en un temps record. Avant de s’aventurer sur son terrain, il importe de mieux la connaître. 

Une crypto à l’avenir prometteur

Initiée en 2020 par un créateur très discret au pseudonyme de Ryoshi, la crypto Shiba Inu utilise la même blockchain que l’Ethereum fondée par Vitalik Buterin, créateur de l’Ethereum est le cocréateur de la nouvelle cryptomonnaie. Il y a un potentiel de libération d’un quadrillion de jetons électroniques, soit 1 million de trillions. Mais, seuls 400 trillions de Shiba Inu sont disponibles pour le moment à l’utilisation.

A lire aussi :
Comment calculer un taux de pourcentage ?

Les créateurs ont mis en place un système d’échange de monnaie décentralisé appelé ShibaSwap, similaire au SushiSwap et à l’Uniswap. Il permet à la communauté SHIB de miner, mettre en jeu des jetons, chercher des pièces à Uniswap et Sushiswap et échanger des pièces. Sur le long terme, un écosystème décentralisé de trois monnaies est mis en place avec l’ajout du LEASH et du BONE.

Pour posséder des pièces de Shiba Inu ou en trader, l’une des rares places où on peut en trouver est la plateforme Binance pour le moment. Le moyen le plus utilisé pour acheter des tokens SHIB reste d’échanger des pièces Ethereum ou Bitcoins contre ces derniers. Avec la montée fulgurante de son cours ces derniers mois, une pratique d’investissement s’installe pour profiter des envolées futures. 

A lire également :
Comment transférer ses comptes dans une autre banque ?

Show Buttons
Hide Buttons